Education et sensibilisation

Education et Sensibilisation

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sensibilisation, éducation et communication en relation avec la lutte contre la désertification


Les programmes de sensibilisation, d’éducation et de communication menés par les institutions nationales et les organismes de la société civile, chargés de la mise en œuvre de la lutte contre la désertification, sont conjoncturels et sont mis en action à l’occasion de manifestations événementielles nationales ou internationales. Ces programmes englobent :    

- Les activités de sensibilisation

  • Célébration des journées environnementales ;
  • Célébration de la Fête Nationale de l’arbre (dimanche de la deuxième semaine du mois de novembre);
  • Célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement (le 5 juin);
  • Célébration de la Journée Mondiale de Lutte Contre la Désertification(le 17 juin) ;
  • Célébration de la journée Mondiale de la biodiversité (le 22 mai).

- L’éducation environnementale comprend :

  • L’organisation de formations relatives à différents aspects de l’environnement ;
  • L’organisation d’animations autour du thème de l’environnement et de l’éducation environnementale, y compris la thématique de la désertification ;
  • L’organisation de concours nationaux dans le domaine de l’environnement ;
  • Les activités d’animation menées par le Club mobile de l’environnement ;
  • Le renforcement des établissements éducatifs en documents et matériels pédagogiques ;
  • L’élaboration de supports pédagogiques et de matériels de sensibilisation : le Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement est le plus impliqué en matière d’éducation, communication et sensibilisation environnementales. A ce titre les outils didactiques se composent pour :

1)  La production : de guides et de supports pour l’éducation environnementale, de documents de sensibilisation notamment des revues et des bulletins et des spots et des Films sur la GRN ; etc.

2)  L’organisation de manifestations : des émissions radiodiffusées et télévisées et des ateliers d’informations, création et encadrement de Clubs Environnementaux dans les écoles ; mise en place des mécanismes d’échange d’information en matière de Lutte Contre la Désertification (SCID).

 

Patrimoine naturel et écotourisme des régions désertiques


Sur la base des recommandations issues de la consultation nationale sur la stratégie du développement du secteur touristique et la diversification de ses offres, le Ministère du tourisme, en coordination avec les différents organismes concernés œuvre à la promotion de diverses catégories de tourisme dont le tourisme écologique à travers différents outils législatifs et réglementaires, ainsi que des programmes d’action.

Dans le même cadre et compte tenu du patrimoine important pouvant être valorisé dans le domaine du tourisme écologique, le Ministère chargé de l'environnement, en collaboration et en coordination avec les différents ministères et parties concernées, a élaboré un programme pour la promotion du tourisme écologique comportant en particulier l’élaboration d’études qui ont confirmé l’importance et la richesse de ces ressources ainsi que l’intérêt de les organiser autour de circuits thématiques, comme produits écotouristiques. Un de ces circuits ne concerne que les régions désertique et subdésertique du pays. Il a été dénommé «Mémoire de la terre, du désert et des oasis ».

Ce circuit comporte une vingtaine de stations relais, sites jugés, avec son contexte plus ou moins large, suffisamment riche en ressources paysagères, écologiques et culturelles pour offrir un attrait commercialisable, donc à même de permettre une contribution au développement économique.

Récemment, l’Office National des Mines a entamé un processus de création d’un parc géologique/Géoparc dans le Sud Tunisien. Ce Géoparc est éspace renfermant des sites géologiques et des paysages désertiques remaquables en termes de rareté et de beauté paysagère. Le grand intérêt accordé au géopatrimoine s’est par l’implentation , en 2000, du premier musée géologique « musée de la mémoire de la terre » à Tataouine. (Géopar de Dahar).

Télécharger :

   Brochure 

   Poster 

   Dépliant

 

 

 


© 2020 SCID. All Rights Reserved.