Présentation générale du pays

Présentation générale du pays

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Situation géographique


La Tunisie est située entre la longitude 7° et la longitude 12° Est (soit une largeur de 280 km) et les latitudes 32° et 38° Nord (soit une  longueur de 1200 km). Le territoire national couvre une superficie de 164.000 km2. Etant à la jonction de la Méditerranée occidentale et de la Méditerranée orientale, la Tunisie dispose de deux façades maritimes, Nord et  Est avec  1298 km de côtes. Elle partage des frontières continentales avec la Libye au Sud-est (459 km) et avec l'Algérie à l'Ouest (965 km).

Pays le plus au Nord du continent africain, la Tunisie fait partie du Maghreb dont elle constitue le plus petit pays. Elle occupe une position stratégique de par sa situation sur la rive Sud du détroit de Sicile qui sépare le bassin occidental du bassin oriental de la Méditerranée.  Ce détroit, large de 200 km, constitue l'une des voies maritimes les plus fréquentées du monde.

Occupation des terres


La Tunisie possède un relief contrasté entre une partie septentrionale et occidentale montagneuse, une partie orientale plane et une partie méridionale désertique.

Le littoral, qu’émaillent des tombolos, des lagunes et des sebkhas, comporte 575 Km de côtes sableuses correspondant notamment à des systèmes dunaires plus ou moins importants et fixés. Plusieurs archipels  parsèment le littoral ; les plus importants sont ceux des îles Kerkennah et Djerba.

Le  territoire national, d’après les résultats de l’Inventaire Forestier et Pastoral National de  2007, est représenté par :

  • 5 136 480 ha de terres cultivées dont 400 000 ha consacrés aux cultures irriguées ;
  • 5 547 157 ha de parcours naturels ;
  • 1 151 216 ha de forêts et formations para forestières, dont 128 348 ha dans les terres agricoles (brises vents et plantations de fixation des sols) ;
  • 3 631 280 ha de terres désertiques ;
  • 749 830 ha de zones humides et plans d’eau ;
  • 184 037 ha de terrains bâtis.

Caractéristiques sociodémographiques


Le nombre d’habitants de la Tunisie était de 10 029 000 en 2005 correspondant  à un triplement de la population depuis 1956 (3 448 000 habitants) et à son doublement depuis le début les années 1970.  Il dépasse, en 2018, 11551000 habitants (INS, 2018). La maîtrise de la croissance démographique adoptée, depuis l’avènement de l’indépendance (1956), , a conduit à un ralentissement notable des naissances faisant accélérer la transition démographique du pays à partir des années 1990. L’indice de fécondité recule graduellement Elle était de 2.02 en 2004 (niveau le plus faible du monde arabe), contre 6 dans les années 1960, et 3.4 en 1994. Cet indice est  estimé à 2.21 en 2017 (INS, 2018).

Le taux de natalité de 2,5 % entre 1975 et 1984, a été réduit à 1,08 %  en 2004.  Il a connu une certaine augmentation en 2013 (2.05%) et a chuté en 2017 (1.82%). Les taux de mortalité étaient de 0.6 % en 2004 et de 0.06% en 2017. L’espérance de vie est passée de 51ans en 1966 à 73.4 et 74.9 ans respectivement en 2004 et 2014.

La Tunisie connait un taux d’immigration important : Les migrants tunisiens dans le monde selon l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM, 2018) seraient de 12% soit 1.3 million  dont 81% vivent en Europe (57% en France, 15% en Italie et 7% en Allemagne), 8% dans les pays arabes  et 3% en Australie et aux Etats-Unis.

La densité moyenne de la population est de 71 habitants/km2. Les plus fortes densités sont observées dans les gouvernorats de Tunis, Ariana et Ben Arous (3537.5, 1384.8 et 956.2 habitants/km2 respectivement), les plus faibles  sont notées pour les gouvernorats de Gafsa Kebili, Tataouine et Tozeur (3.9, 7.0, et 17.8 habitants/km2)

 La population est essentiellement repartie dans les régions du grand Tunis (24.1%) et au centre Est (23.6%). Les taux d’urbanisation dans le Sud-est et le Sud-ouest sont respectivement de 9.1 et 50.5%respectivement.

La taille des ménages a évolué de 1975 à 2014 (dernier recensement).32% des ménages sont composés de 4 personnes contre 12.5% en 1975.  Le nombre de ménages constitué de 7 personnes et plus  a chuté de 35.3% en 1975 à 8.1% en 2014.  Ceux constitués de 2 à 5 personnes ont connu une augmentation entre 1975 (10.1-13.0%) et 2014 (15.4-18.8%). Plus de 90% des ménages sont alimentés en eau potable et en électricité.

La proportion de la population d’âge actif  (15-59 ans) a augmenté d’environ 16 points entre 1966 et 2014. Elle est passée de 48% à 64.3%. La population en âge de la retraite s’est multipliée par 2. Elle est passée de 5.5% en 1966 à 11.4% en 2014, la population tend vers un vieillissement.

Le taux de scolarisation pour  la population âgée de 6 à 14 ans est passé de 59.9 en 1975 à 95.9 % en 2014 avec des proportions équivalentes entre les sexes féminin et masculin. La proportion des personnes du niveau du supérieur a évolué de 0.6% en 1966 à 12.1% en 2014 (INS, 2017).

Le taux de pauvreté de 23,1% en 2005 a baissé en  2010 (20.5%) et en 2015  (15,2%). Les salaires minimum agricoles et interprofessionnels garantis en 2014 sont de 12.304 DT/jour et 1.584 DT/heure respectivement.


© 2020 SCID. All Rights Reserved.