Images

Recherche dans le domaine de la désertification

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La recherche en matière de désertification et lutte contre la désertification est menée essentiellement par des institutions de recherche et d’enseignement / formation, dont l’Institut des régions arides (IRA), l’Institut national Agronomique de Tunis (INAT) et l’Institut national de recherches en Génie Rural, Eaux et Forets (INRGREF).

Recherche

L’Institut des Régions Arides

Les activités de recherche menées par cet établissement sont conduites par ses differents laboratoires, soit:

  • L’erémologie et Lutte Contre la Désertification,
  • L’aridoculture et Cultures Oasiennes ;
  • L’écologie Pastorale,
  • L’élevage et Faune Sauvage,
  • L’économie et Sociétés Rurales.

Parmi les thèmes étudiés, on cite essentiellement :

  • Suivi de la dynamique du couvert végétal dans les divers systèmes biologiques et évaluation de l’évolution de sa biodiversité.
  • Etude des capacités de production et d’adaptation des plantes spontanées à usages Multiples et des techniques d’amélioration et de gestion des parcours.
  • Etude des relations solidaires entre les plantes supérieures et les micro-organismes, par l’identification des diverses espèces de truffe (exploration, identification morphologique détaillée), des exigences climatiques et de la maîtrise des méthodes de production.
  • Utilisation de la télédétection pour étudier et suivre le phénomène de désertification à Menzel Habib (Gouvernorat de Gabès) et dans les oasis de Kébili.
  • Amélioration des caractéristiques physiologiques et chimiques du sol, au moyen de l’utilisation de débris de feuilles de posidonie (varech) en tant qu’engrais organique et de la margine dans les oliveraies.

L’Institut National Agronomique de Tunisie

L’Institut National de Recherches en Génie Rural, Eaux et Forêts

L’enseignement / Formation

Dans le domaine de la formation, l’Institut des Régions Arides de Médenine a enregistré, au cours de l’année 2006, la poursuite du cycle du Mastère en matière de «lutte contre la désertification et gestion des ressources naturelles en zones arides» et cela en coopération avec l’Institut National Agronomique de Tunis, par l’admission d’une cinquième promotion (12étudiants).

En Mastère international, dans la même spécialité réalisée en coopération avec l’Université des Nations Unies à Tokyo, l’Académie chinoise des sciences et l’Institut National Agronomique de Tunis (INAT), il a été procédé, en 2005, à la formation de cinq étudiants (un Tunisien, un Chinois, un Egyptien, un Soudanais et un Indien) à l’Institut des Régions Arides de Médenine.


© 2020 SCID. All Rights Reserved.